Sur le chemin du MONAL le 27 mai, comme l'éclaireur du régiment d'Orchis militaires engagé dans l'ascension, Orchis de mai prend quelque repos au bord du ruisseau.

 

Orchis de mai - 1

 

A la fois élancé et trapu, Dactylorhiza majalis profite ici de la fraîcheur, de l'exposition, de l'altitude et d'un riche terrain argileux pour offrir au passant une coloration rouge magenta à rendre jaloux tous les marchands de couleurs.  

 

Orchis de mai - 2

 

Dactylorhiza est une famille très nombreuse dont le système racinaire prend la forme de 2 ou 3 tubercules aplatis, réunis en faisceau et prolongés-divisés en "doigts" (dactylo = doigt, rhiza = racine). Mon guide de référence cite 108 espèces, sous-espèces et variantes, réparties en 6 groupes. La multitude d'hybridations conduit ce même guide à affirmer : "il faut s'attendre à rencontrer souvent des individus, voire des parties de population, qui résisteront à toute tentative de détermination précise".

 

Orchis de mai - 3

 

La famille Dactylorhiza est dépourvue de nectar.

Afin d'attirer tout de même des insectes pollinisateurs, elle a recours au stratagème de l'apparence. Chaque espèce de cette famille organise avec tous ses tépales, et grâce à la géométrie de son inflorescence, sa ressemblance aux plantes nectarifères des familles Lamiacées (lamiers, menthes, sauges...) et Fabacées (haricots, lupins, sainfoin...).
Elément essentiel du leurre visuel, le labelle des Dactylorhizas, 3ème pétale en forme de langue pendant vers le bas et l'avant, différent des deux autres, étale sa large surface trilobée telle une piste d'aterrissage. Pour le cas où l'insecte soit indécis ou dubitatif, des taches et des lignes* le dirigent vers un calice (*macules et tiretés). En guise de calice nectarifère, l'insecte trouvera un éperon purement attractif situé à l'arrière et dans le prolongement du labelle, voisin de l'ovaire. Auparavant, il frôlera les pollinies, et se chargera en pollen qu'il distribuera involontairement à l'occasion du butinage tout aussi infructueux des fleurs voisines.

 

Mont Pourri - Chapelle La Combaz - décembre 2015

 

Même si la confusion est possible parmi la multitude d'espèces différentes parfois très proches et de teintes similaires, chaque année Orchis de mai (Dactylorhiza majalis) est ponctuel au rendez-vous du printemps.

 

Clichés 1, 2 et 3 du 27/05/2017 en aval du hameau du CHENAL.
Cliché 4 du 30/12/2015 chapelle du hameau de LA COMBAZ, en amont du CHENAL, en face du MONT POURRI.