Un peu au dessus de 1000 mètres d'altitude, accourue d'on ne sait-où la plante tapisse le sous-bois. 

Apprécie-t-elle particulièrement les racines nourricières de cet environnement ?

 

Mélampyre des bois - 1

 

Son tapis vert souple et haut, ondoie au moindre courant d'air.

 

Mélampyre des bois - 2

 

Du jaune de ses fleurs surmonté du violet des bractées, balançant ses pinceaux de droite et de gauche elle repeint le vent.
Par-ci par-là, de fines gouttes orangées déposent délicatement sur les lèvres de ses corolles d'élégants baisers.

 

Mélampyre des bois - 3

 

Melampyrum nemorosum

Mélampyre des bois

 

Le Villaret sur - sous-bois proche de la Chapelle St Michel
Bourg-St-Maurice (73)
août 2019

 

Chez Françoise :

Mélampyre des bois - Blog végétal

Melampyrum vaudense (Orobanchaceae) synonyme Melampyrum velebiticume et Melampyrum nemorosum dans la flore de Coste anciennement Scrophulariaceae Plante annuelle de 25-50 cm, pubescente, assez commune dans les Alpes et les Cévennes, se rencontre de 400 à 1500 m en lisère forestière sur des sols rocailleux, calcaires Tiges dressées à rameaux étalés

http://monerbier.canalblog.com