Pourquoi photographier encore et encore les mêmes Orchidées spontanées ?

Justement ; parce que, bien qu'elles soient si proches en apparence, ce ne sont peut-être pas les mêmes ! 

Si j'ai décidé d'être un peu plus attentif aux 160 espèces d'Orchidées sauvages, c'est pour leur nombre restreint, leurs originalités d'aspect et leur génie adaptatif. Françoise (la Téméraire) de Savoie entreprend avec force connaissances botaniques et sa remarquable photothèque, la description des 6000 plantes supérieures de notre biodiversité (lien vers son blog en bas de publication).

Au sujet des Orchidées, elle écrivait dernièrement :
"Après de nombreuses observations qui ont fini dans une impasse pour cause d'hybridation ou de descriptions contradictoires des spécialistes, je les aborde avec circonspection". 

 

3

 

Comme toi Françoise, je suis circonspect, dubitatif..., voire même penaud !

Il se pourrait bien que celle que j'ai nommée récemment ici 
Ophrys aranifera, ou Ophrys araignée,

soit plutôt de l'espèce
Ophrys araneola, ou Ophrys petite araignée,

à moins qu'il ne faille croire sur parole le panneau d'information du site protégé qui mentionne la présence
d'Ophrys virescens, ou Ophrys verdissant !?

 

4

 

N'ayant pas la prétention, et moins encore l'intention de faire autorité en la matière, je laisserai aux spécialistes de passage le soin d'oser une identification définitive.

Il me suffit de reconnaître avec certitude l'Ophrys, et de m'émerveiller à chacune de nos rencontres.  

 

5

 

Toutefois, je proposerais volontiers qu'afin d'écarter tout risque de querelle inutile, à l'instar de Spider-man, Wonder-woman ou encore Superman portant chacun leur logo distinctif sur le torse bombé, les Ophrys, petits bijoux de la nature et super-héros de la biodiversité de niches écologiques, fassent l'effort d'arborer sur leur labelle, des macules différents et uniformisés autorisant aux amateurs que nous sommes des identifications indubitables ! 

Blague à part, la photographie agit comme un microscope grossissant conjointement le plaisir de l'observation, et les caractéristiques botaniques. La cueillette pour examen approfondi étant proscrite, seule la photographie comparée aux ouvrages de référence permet de suggérer une identification. 

 

Montagne de la Chaume - BOUZE-LES-BEAUNE à NANTOUX (21)
clichés du 22 avril 2019

 

© F6
avril 2019

 

Blog végétal

Anemone alpina subsp alpina (Ranunculaceae) synonyme Pulsatilla alpina subsp.

http://monerbier.canalblog.com