C'est juste au bord de l'eau du Canal des Chapelles, à son croisement avec la piste desservant les chalets d'alpages du Dôme que je l'ai rencontrée. Voyante de la tête aux pieds, du dernier bouton floral à la base des premières feuilles, en tenue mouchetée et maquillage outrancier, cette Orchidée en impose.  

 

Dactylorhiza majalis - 1

 

En montagne, l'eau a la fâcheuse tendance à se conformer obstinément à la loi de la pesanteur. Poussée à couler au plus vite vers le fond de la vallée, elle emprunte le plus court chemin, le plus vertical. Sans l'ingéniosité des réseaux d'irrigation, celui qu'on nomme l'adret, ici au dessus de BOURG-SAINT-MAURICE le VERSANT DU SOLEIL, serait beaucoup plus aride et par conséquent bien moins exploitable qu'il ne l'est avec ses canaux.

 

Canal des Chapelles - 1

 

La prouesse géographique et technique consista, dès avant le XIVème siècle, à détourner une partie du cours de l'eau de son appétence pour la verticalité, afin de lui imposer un cheminement beaucoup moins précipité, bien plus lent et généreux, redressé au plus près de l'horizontale mais conservant une pente minimale. 

Canal des Chapelles - 2

A l'est du VERSANT DU SOLEIL sur le DÔME DE VAUGELAZ, coule en direction du sud l'ORMENTE, torrent glaciaire issu des sommets du BEAUFORTAIN. Depuis ce torrent ont été creusés, partant vers l'est en longeant au plus près les courbes de niveau, trois canaux qui distribuent l'eau sur les flancs du dôme :
     - Canal des Chapelles
     - Canal de Valezan,
     - Canal de la Côte d'Aime
 

Dactylorhiza majalis - 2

 

Le corps de cette Orchidée du bord du Canal des Chapelles est fait d'une robuste tige élancée, parée de violet au sommet, vêtue de larges feuilles étalées à la base, maculées de taches brunâtres. 
Question coiffure, la belle est dotée de bractées, fines répliques de feuilles à la naissance de chaque fleur. 

 

Dactylorhiza majalis - 3

 

Partir du sommet de l'épi floral, des derniers boutons prêts à éclore, et descendre chaque étage jusqu'à la fleur la plus basse, permettra d'observer les étapes de la floraison. Du bouton qui s'ouvre en écartant ses trois sépales sort le labelle, pétale central extravagant s'étalant d'abord à l'horizontale. Il se déploiera ensuite complètement pour pendre vers l'avant et défroisser ses lobes de chaque côté, comme une danseuse ajustant une dernière fois avant d'entrer sur scène plis et arrondi de sa robe de spectacle. Les deux autres "modestes" pétales latéraux  s'allient au sépale central pour former un casque protecteur des organes sexuels.

 

Dactylorhiza majalis - 4

 

La dame dispose d'un stick de même couleur violine que pétales et sépales, mais plus foncée, pour tracer sur chaque labelle de toutes ses fleurs une ligne fermée, des tirets et des points quasiment symétriques. Elle poussera la coquetterie jusqu'à estomper quelques traces de ce maquillage sur les deux sépales latéraux dressés comme des bras triomphants vers le ciel, à moins qu'ils ne soient des ailes... 

 

 

Clairière humide - D

 

 

De l'autre côté du canal, sur la pente marécageuse généreusement arrosée par les fuites d'une rigole supérieure, se dressent une vingtaine de spectateurs réchauffés par le soleil. D'aspect différent en bien des points, ils sont cependant de la même espèce que la dame, la plus originale d'entre eux, seule en scène sur la rive du Canal des Chapelles.

 

Dactylorhiza majalis - 5

 

Dactylorhiza majalis (Orchis de mai) entonnera-t-elle un air d'opéra ? Peut-on s'attendre à un fado, un tango chanté et dansé ? Entendra-t-on déclamer quelque grand texte ? 

Non,
le spectacle complet est simplement celui de la diversité, offerte par un milieu riche et enrichi, interprétée par une nature adaptée, exubérante.

Mais...,
rien n'interdit de rêver à une Dame du canal qui chanterait, danserait, déclamerait...  

 

Dactylorhiza majalis - 6 bis

 

© F6
 juin 2018

 

NB : Avant d'être identifié, Dactylorhiza majalis m'a causé quelques tracas en raison de différences et de particularités probablement liées au milieu naturel (1500 m d'altitude, humidité extrême, mi-ombre, ou plein soleil pour les "spectateurs", voisinage "luxuriant"). Mes ouvrages spécialisés montrant leurs limites (et surtout les miennes), c'est le Président de la Société Française d'Orchidophilie de la région Rhône-Alpes qui a eu le dernier mot ! J'hésitais entre Dactylorhiza majalis (... de mai), Dactylorhiza alpestris (... alpestre) et Dactylorhiza incarnata (... de couleur chair). Michel a tranché par élimination en faveur de Dactylorhiza majalis. 

 Pour apprécier le travail bénévole, associatif, collaboratif de la Société Française d'Orchidophilie :

Accueil - SFO Rhône-Alpes

BIENVENUE SUR LE SITE DE LA SOCIÉTÉ FRANCAISE D'ORCHIDOPHILIE RHÔNE-ALPES Le saviez-vous ? Il y a plus de 180 espèces, sous-espèces et variétés d'orchidées sauvages qui fleurissent en France chaque année, dont 117 observables en Rhône-Alpes !

https://sfo-rhone-alpes.fr

 Pour admirer une autre grande Dame de canal (Bisse) en SUISSE :

Epipactis helleborine, l'Orchis

Regroupée en petits "îlots familiaux" de 3 ou 4 sujets issus d'un même rhizome, cette espèce d'Orchidée fleurissait au bord du sentier du BISSE DE SAVIESE - TORRENT-NEUF dans sa partie forestière mi-ombragée à 1100 mètres d'altitude. Rencontre pour moi d'autant plus intéressante qu'elle est celle d'une nouvelle belle amie invitée dans le modeste album, et d'un nouveau genre d'Orchidée sauvage.

http://f6mig.canalblog.com

Pour en savoir plus sur l'économie d'une commune d'adret, LES CHAPELLES (73700), au fil du temps :

Du XIVe à nos jours

Bien souvent, le relief et l'exposition des terrains déterminent la vocation de ceux-ci. De l'utilisation de ces "richesses" naturelles découle l'économie d'une commune et les caractéristiques de sa population. Il en est ainsi pour Les Chapelles et ses 7 "villages" égrenés entre 1000 et 1300 mètres d'altitude, à la base du Dôme de Vaugelaz, sur l'adret de Tarentaise.

http://www.les-chapelles.net

Pour se promener avec Xtian le long des Bisses suisses (et partout ailleurs dans le monde si le coeur vous en dit) :